Qu’est-ce que le DIF ?

Le DIF et la loi de mai 2004 sur la formation

DIF

DIF = Droit Individuel à la Formation

Depuis la loi de mai 2004 sur la formation, chaque année, les salariés justifiant d’un an d’ancienneté dans l’entreprise bénéficient de 20 heures de formation cumulables sur 6 ans, au titre du DIF (droit individuel à la formation). Au-delà, s’il n’est pas utilisé, le DIF reste plafonné à 120 heures.

Tout salarié en CDI ou en CDD bénéficie chaque année d’heures de droit individuel à la formation (DIF). Les particularités de ce droit, les conditions d’exercice, la rémunération, la durée et d’autres points essentiels sont abordés dans ce dossier sur le droit individuel à la formation.

Pour répondre aux demandes de DIF, Lingueo a lancé Lingueopro en 2010.

Le droit individuel à la formation (DIF) s’inscrit dans le principe de formation tout au long de la vie professionnelle. Le DIF permet aux salariés sous contrat à durée indéterminée (CDI) ou contrat à durée déterminée (CDD) de bénéficier, à leur initiative, d’actions de formation (Code du travail, article L. 6323-1).

Lire la réponse des Internautes à la question « Qu’est-ce que le DIF ? » sur la page Facebook du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le DIF en vidéo

Un bon résumé du DIF en vidéo….

Le But du DIF

  • Permettre à tous les salarié de bénéficier d’une formation professionnelles aux langues étrangères entièrement prise en charge !
  • Permettre un enrichissement personnel véritable
  • Permettre de pouvoir viser une promotion en interne
  • Permettre d’entretenir et de perfectionner ses connaissances globales
  • Permettre d’acquérir une nouvelle qualification professionnelles

Ce que dit le code du travail du DIF

Le code du travail précise, à propos du Droit Individuel à la Formation, au 23/04/2010 :

Article L6323-1 : « Tout salarié titulaire d’un contrat de travail à durée indéterminée, disposant d’une ancienneté minimale dans l’entreprise déterminée par voie réglementaire, bénéficie chaque année d’un droit individuel à la formation d’une durée de vingt heures. Une convention ou un accord collectif interprofessionnel, de branche ou d’entreprise peut prévoir une durée supérieure.  Ces dispositions ne s’appliquent pas au contrat d’apprentissage et au contrat de professionnalisation. »

Article L6323-2 : « Pour le calcul des droits ouverts au titre du droit individuel à la formation, la période d’absence du salarié pour un congé de maternité, d’adoption, de présence parentale, de soutien familial ou pour un congé parental d’éducation est intégralement prise en compte. Pour les salariés à temps partiel, la durée du droit individuel à la formation est calculée à due proportion du temps. »

Publié dans Droit Individuel à la Formation - DIF Tagués avec : ,
Merci de remplir correctement tous les champs

Support client

Découvrez Lingueo

Lingueo sur Facebook