La langue des signes au BTS

Langue des signes au BTS

La langue des signes au BTS

Le brevet de technicien supérieur (BTS), diplôme national de l’enseignement supérieur français. propose officiellement depuis mars 2011 la Langue des signes françaises LSF comme langue vivante en épreuve facultative.

l’épreuve facultative de langue des signes française prend appui sur un document apporté par l’examinateur. Durant toute l’épreuve, l’examinateur et le candidat ne communiquent qu’en langue des signes à l’exclusion de tout autre langage.

Épreuve dure 20 minutes, précédée d’un temps de préparation de 20 minutes

Déroulement de l’épreuve

Pendant le temps de préparation de 20 minutes, l’examinateur propose au candidat 2 documents :

  • un document iconographique ;
  • un texte en français d’une longueur maximale de 2 000 signes typographiques.

Le candidat choisi un des deux documents puis il le présente sans être interrompu par l’examinateur. Cette présentation est suivie d’un entretien conduit par l’examinateur qui, prenant appui sur le document support et l’exposé du candidat pour permettre au candidat de développer une idée.

Critères d’évaluation

On attend du candidat qu’il s’exprime clairement dans une gamme de signes suffisamment étendue pour pouvoir décrire, exprimer un point de vue et développer une argumentation. Le candidat doit :

a) Pour la présentation du document (durée : 5 minutes, notée sur 10 points)

  • être capable de rendre compte du contenu du document qui lui est proposé, pouvoir le décrire, expliciter la situation ou le thème présenté, apporter un commentaire personnel s’il le juge approprié ou pertinent ;
  • faire la preuve de sa capacité à signer clairement, à un rythme naturel et à un niveau qui n’entrave pas la transmission de sa présentation.

b) Pour l’entretien (durée : 15 minutes, notée sur 10 points)

  • comprendre des signes familiers et fréquents portant sur des domaines familiers ou des questions d’actualité que l’examinateur utilise de façon naturelle ;
  • être capable de faire face à une situation de communication où il lui est demandé de bien recevoir un message ou une question, afin de pouvoir réagir ou répondre en s’exprimant à son tour par des signes clairs et à un rythme convenable ;
  • faire la preuve d’une certaine aisance : signer en continu pour exprimer ou défendre un point de vue, argumenter, voire apporter une contradiction.

Le candidat, tout comme l’examinateur, peut étendre la discussion sur d’autres points sans lien direct avec le document.

Comment s’entrainer pour cette épreuve

Afin de préparer au mieux cette épreuve Lingueo vous conseille de prendre le pack Atelier Langue des signes qui vous permettra de faire cet exercice 6 fois avec un professeur particulier de langue des signes pour limiter le stress le jours J de votre examen.

Si vous débutez en langue des signes nous vous conseillons plutôt la formule initiation à la langue des signes

Bon signe !

Publié dans Cours de langue des signes Tagués avec : , ,
Merci de remplir correctement tous les champs

Support client

Découvrez Lingueo

Lingueo sur Facebook