Les aides financières liées au handicap

Qu’est ce que la MDPH, la PCH, la AEEH… Bien comprendre les aides financières liées au handicap : Quels moyens existent en France pour se faire financer des cours de langue des signes quand on est sourd, les faire financer à ses enfants pour les parents d’enfants sourds et même de se faire financer sa formation à la LSF quand on est parent d’enfant sourd ou malentendant.

Maison départementale des personnes handicapées ?

MDPH PCH AEEHLes MDPH ont été instaurées par le chapitre II du titre V de la Loi n° 2005-102 du 11 février 2005. Elles ont pour fonction d’offrir un accès unique aux droits et prestations (…), à toutes les possibilités d’appui dans l’accès à la formation et à l’emploi et à l’orientation vers des établissements et services ainsi que de faciliter les démarches des personnes handicapées et de leur famille.

Elles sont, pour l’essentiel, placées sous la responsabilité du Conseil Général et de son Président.

La MDPH a 2 principales missions :

  1. accueillir, informer, accompagner et conseiller des personnes handicapées et leur famille.
  2. simplifier les démarches administratives en proposant aux personnes handicapées et à leur famille un guichet unique.

Au sein de la MDPH, c’est la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH, ou CDA) qui prend les décisions pour tout ce qui concerne l’application des droits des personnes handicapées (allocations, prestations de compensation, orientations scolaire et professionnelle, accueil en établissements spécialisés).

Un seul et même endroit pour informer et aider les personnes handicapées, c’est l’objectif de la Maison Départementale des Personnes Handicapées

Il y a une maison par département : par exemple la MDPH d’Ile de France se situe au 69 rue de la Victoire – 75009 Paris, est ouverte du lundi au jeudi de 9h à 16h (le mercredi à 17h) et ferme le vendredi (sauf rendez-vous). Contacts : 0 805 80 09 09
– Trouvez ici la liste complète des MDPH Français.


Aide pour les parents d’enfants sourds

2 types d’aide:

  1. Le financement de la formation de l’enfant sourd : Prestation de Compensation du Handicap (PCH)
  2. le financement de la formation du parent : Pour essayer de faire financer une formation à la langue des signes, les parents d’enfants sourds ont la possibilité de demander un complément d’AEEH autrement dit un complément d’ Allocation d’éducation de l’enfant handicapé.


Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La Prestation de compensation du handicap (PCH) couvre les besoins des personnes handicapées en aides humaines, aides techniques, aménagements de logement ou de véhicule, besoins exceptionnels ou spécifiques, aides animalières.

Cette prestation s’adresse à toute personne qui ne peut faire seule une activité essentielle de la vie quotidienne ou difficilement au moins deux de ces activités.

Les demandes sont instruites par une équipe pluridisciplinaire composée d’un médecin encadrant, de 7 travailleurs sociaux, d’une psychologue, de 2 ergothérapeutes, de 2 secrétaires médico-sociales et d’un médecin expert.


Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

L’ allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est destinée à soutenir les personnes qui assurent la charge d’un enfant en situation de handicap. L’AEEH n’est pas soumise à condition de ressources.

Si le handicap nécessite des dépenses coûteuses ou le recours à une tierce personne, un complément d’allocation peut être accordé pour, par exemple, prendre des cours de langue des signes.

L’attribution de l’AEEH et de son éventuel complément est décidée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées selon l’état de l’enfant.

Ces prestations sont versées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) lorsque l’enfant est atteint d’une incapacité permanente au moins égale à un certain taux et pour une durée déterminée.

Des compléments d’allocation peuvent être attribués en plus de l’AEEH de base. Ils sont au nombre de 6.

Le classement dans l’une des 6 catégories est effectué par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Ce classement prend en compte le recours à une tierce personne au regard de la nature ou de la gravité du handicap de l’enfant et la réduction, ou la renonciation, de l’activité professionnelle du ou des parents, sur présentation de justificatifs.

Formulaire de demande auprès de la MDPH


Allocation Adultes Handicapés (AAH)

L’allocation aux adultes handicapés (AAH), financée par l’État et versée par les caisses d’allocations familiales (CAF), vise à assurer un revenu d’existence aux personnes handicapées, pour leur permettre de faire face aux dépenses de la vie courante. L’allocation est attribuée à partir d’un certain taux d’incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence, d’âge et de ressources.

Cette allocation est de droit :

  • Si vous êtes âgée de 20 ans et plus,
  • Si vous avez un taux d’incapacité reconnu de 80% ou plus (ou de 50% à 80% en cas d’impossibilité de se procurer un emploi),
  • résidant de façon stable sur le territoire métropolitain, dans les départements d’outre-mer ou à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Il existe par ailleurs d’autres critères d’octroi liés à l’âge ou à la nationalité. Le montant de cette allocation varie en fonction de vos revenus. Il ne peut dépasser par an (montant maximal valable jusqu’au 31 décembre 2007) :

  • 7455,24 euros pour une personne seule.
  • 14910,48 euros pour un couple.

Ce maximum est majoré de 3727,62 euros par enfant à charge de la personne handicapée. L’AAH peut, dans certaines conditions, se cumuler avec les revenus du travail en milieu ordinaire. La demande doit être faite auprès de la Maison départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Si le bénéficiaire de l’AAH est hospitalisé ou admis dans un établissement spécialisé durant plus de 60 jours, la prestation versée est ramenée à 30% de son montant initial. Ce dernier est rétabli dès la sortie de l’établissement.
Pour en savoir plus sur l’AAH, renseignez-vous auprès de la CAF ou de la maison départementale des personnes handicapées.

 

Allocations complémentaires

Il existe deux types d’allocations complémentaires qui ne peuvent pas se cumuler entre elles.

  1. Si vous avez un taux de capacité de travail inférieur à 5 % et un logement indépendant, vous pouvez prétendre à l’octroi du complément de ressources. Le montant mensuel du complément est de 179,31 euros.
  2. si vous disposez d’un logement indépendant et que vous n’exercez pas d’activité professionnelle, vous pouvez prétendre à l’octroi d’une majoration pour vie autonome. Le montant mensuel de la majoration est de 103,63 euros.

L’attribution de l’une de ces allocations complémentaires n’est jamais automatique, il faut en faire la demande auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

———————————————————

Plus d’informations:

Publié dans Cours de langue des signes Tagués avec : , , , , , , , ,
6 commentaires pour “Les aides financières liées au handicap
  1. eicke dit :

    Bonjour à toute l’équipe de Lingueo.fr,

    Je vous envoie ce message car je voudrais travailler auprès des personnes sourdes : à la rentrée je vais passer au formation pour aider les personnes sourdes, handicapés sourdes ou âgées.
    Ils ont besoin de communiquer avec une personne qui pratiquent la LSF pour éviter la solitude, aussi je peux donner aux cours de LSF aux débutants : parents entendants ou personnes qui ont envie de découvrir la langue des signes depuis chez eux par webcam !

    N’hésitez pas à me contacter. Merci d’avance.
    Bien cordialement !

    • robinaud catherine dit :

      Je suis sourde de l’oreille droite et malentendante à gauche. J’avais une prothèse de ce coté là, mais depuis 6 mois je ne la supporte plus car je souffre d’acouphènes.
      Je désire apprendre la LSF mais n’ayant pas de moyen financier, je suis à la recherche d’une personne qui pourrait me donner des cours de LSF via internet.
      J’aurais donc voulu savoir si vos cours sont payants ou gratuits.
      Cordialement,

      • admin dit :

        Bonjour Catherine,

        Je ne sais pas si Eicke pourras vous former gratuitement sur le long thermes car former une personne est un véritable métier qui prend beaucoup de temps, il est normal de gratifier les formateur a la hauteur de leur travail et implication pour que la qualité de leur travaille reste intacte. Je ne souhaite cependant pas répondre pour Eicke et la laisse librement vous répondre.

        Par contre vu votre situation il est facile de vous faire financer votre formation par la MDPH si vous effectuez votre formation avec un organisme de formation agréé comme Lingueo ou une association régionale.

        Nous pouvons vous aider dans ces démarches administratives gratuitement si vous le souhaitez ?

        Bien à vous,

    • admin dit :

      Félicitation @Eicke, pour tout ce que vous faites pour la communauté sourde. Pour enseigner sur Lingueo vous pouvez postuler ici : https://teacher.lingueo.com/

      Nous sommes en permanence à la recherche de personnes passionnées et passionnante qui peuvent répondre aux milliers de personnes à la recherche d’une formation à la Langue des Signes Française.

  2. charpentier pascal dit :

    Bonjour,
    Excellente initiative qui résume bien toutes les aides envers les personnes handicapées ou presque.
    Si vous souhaitez avoir plus de précisions pour ces aides financières ou autres allez voir :les fiches Handroit

    Si vous le souhaitez nous pouvons faire passer une annonce dans nos news hebdomadaires (8 000 abonnées)

Laisser un commentaire

Merci de remplir correctement tous les champs

Support client

Découvrez Lingueo

Lingueo sur Facebook